Une nature morte déchirée

L’on m’a confié une nature morte très sombre et déchirée :

tableau trou 1

la nature morte avec quelques tests d’allègement du vernis

Le détail montre bien qu’il manquait même un bout de toile :

trou3

De plus, le nettoyage a révélé une ancienne restauration sous la forme d’un important badigeon noir à droite. Ce noir avait été déposé pour dissimuler une pièce collée sur le tableau. On en voit encore des traces dans l’image ci-dessous. Les traces blanches correspondent au mastic qui comble les lacunes là où la peinture était écaillée.

tableau trou mastic

Sur le détail de la corbeille de pêches ci-dessous, l’on voit bien les traces de la pièce rajoutée à droite, là où se trouvait le badigeon noir qui permettait de masquer la déchirure et le « pansement » de fortune : ancienne restauComme la toile était très fragile, cette nature morte a été refixée à l’avant, puis rentoilée à l’arrière, avant d’être retouchée : restau_0013La restauration a permis de reproduire le clair obscur initial de cette nature morte, dont seul le coté gauche se trouvait dans l’ombre. En revanche, elle n’a révélé aucune signature. L’auteur de cette nature morte est donc resté mystérieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *